Fermer

RDC: un nouvel épreuve au Pasteur Marcello Tunasi après le décès de son épouse

Le pasteur congolais Marcello Tunasi traverse une période difficile après la perte de son épouse. Désormais veuf, il doit prendre soin seul de ses quatre enfants, avec la tâche ardue d’expliquer à son plus jeune enfant, âgé de deux ans, l’absence de sa mère.

Le Pasteur Marcello Tunasi se remet graduellement du décès subit de son épouse, Blanche Tunasi, qui a succombé à une crise cardiaque en Turquie. Ce fidèle serviteur de la foi se trouve désormais face à la responsabilité de ses enfants, assumant les rôles de père et de mère. C’est une charge considérable pour l’un des plus éminents leaders religieux de la République Démocratique du Congo (RDC).

À présent, les quatre enfants de Pasteur Marcello Tunasi, dont deux garçons et deux filles, sont ses trésors les plus précieux. La situation est particulièrement délicate car le plus jeune de ses enfants n’a que deux ans. Le pasteur se demande comment il pourra annoncer cette triste nouvelle à ce tout-petit.

En exprimant sa douleur face à cette épreuve difficile, le guide religieux a aussi exprimé sa gratitude envers tous les veufs et veuves. Il a partagé ses sentiments dans une publication sur sa page Facebook ce vendredi 5 juillet. « En mode papa-maman. Respect à toutes les mères, les veufs, les veuves, les orphelins et tous ceux qui élèvent leurs enfants seuls. Il y a des choses que l’on comprend mieux lorsque cela nous arrive. Annoncer à un petit bébé de deux ans que maman ne reviendra jamais est une expérience déchirante que je ne souhaite à personne’’, écrit-il. Le Pasteur Marcello Tunasi a accompagné son message d’une photo de lui et de son fils de deux ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire
haut de page