Fermer

Carton bleu : la FIFA tempère les ardeurs

Un ballon de football

Un ballon de football @AFP

Dans un communiqué publié sur ses canaux officiels, la FIFA a réagi aux rumeurs de l’introduction du carton Bleu dans le football. L’instance appelle à la patience.

L’information a fait grand bruit ce vendredi : l’International Football Association Board (Ifab) envisagerait d’introduire un carton bleu dans le football. Ce carton sanctionnerait les fautes graves en expulsant temporairement le joueur fautif pendant 10 minutes.

Cependant, la FIFA a tenu à clarifier la situation dans un communiqué : « les informations faisant état de ce que l’on appelle le « carton bleu » au niveau élite sont incorrectes et prématurées ». L’instance mondiale du football précise que les essais de ce nouveau carton se limiteront, dans un premier temps, aux niveaux inférieurs.

Des tests en amateur avant une possible adoption

La FIFA souhaite donc temporiser les ardeurs et rappelle que la décision finale d’introduire ou non le carton bleu ne sera prise qu’après une phase de tests concluante. Cette phase se déroulera dans des compétitions de niveau amateur, permettant d’évaluer l’impact de ce nouveau système sur le jeu et le comportement des joueurs.

L’idée du carton bleu est née d’un constat simple : les cartons jaunes et rouges ne suffisent pas toujours à dissuader les fautes graves. Le carton bleu, avec son expulsion temporaire, pourrait permettre de punir plus justement les anti-jeux et de fluidifier le jeu.

Le carton bleu est donc un projet ambitieux qui pourrait révolutionner le football. Si les tests s’avèrent concluants, il n’est pas impossible que ce nouveau système soit un jour adopté par les instances internationales et appliqué dans les plus grandes compétitions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire
haut de page